Archives pour la catégorie Non classé

« La nation, grâce à la GPA, produit des enfants juifs »

Elly Teman

Elly Teman. DR

 

Selon Elly Teman, une anthropologue israélienne, l’Etat d’Israël a régulé la GPA pour encadrer la transmission du judaïsme. Et pour mieux imposer sa vision de la famille et de la citoyenneté.

Lire la suite

Publicités

« Les gestatrices veulent qu’on les laisse tranquilles »

Dmyto Pugach et sa femme Inna Peredysta qui dirigent ensemble l'agence Ukrainian Surrogates

Dmitro Pugach et sa femme Inna Peredysta qui dirigent ensemble l’agence Ukrainian Surrogates. DR

Responsable depuis 2002 de l’agence Ukrainian Surrogates basée à Kiev, l’avocat en droit de la famille Dmitro Pugach recommande aux parents intentionnels de ne pas avoir de contact avec les gestatrices durant et après la grossesse, pour le bien de celles-ci, de leur famille, de leurs enfants, et du bébé né de GPA. Entretien.

Lire la suite

Tous à poil !

Extrait du livre "Tous à Poil !", de Claire Franek et Marc Daniau, Editions du Rouergue, 2011 (Crédit : Capture d’écran Amazon)

Extrait du livre « Tous à Poil ! », de Claire Franek et Marc Daniau, Editions du Rouergue, 2011 (Crédit : Capture d’écran Amazon)

J’avoue, j’avoue tout : après que ma fille m’eut demandé « papa, pourquoi moi j’ai pas de zizi ? », nous avons lu ensemble le livre pour enfants « Je veux un zizi ! », présenté par son éditeur comme étant « un dialogue entre une petite fille qui veut un zizi pour pouvoir faire plein de boucan, gagner à la bagarre, être élue Père Noël et bricoler – et un petit garçon qui préfère cuisiner, être le Petit Chaperon rouge et aimerait avoir un bébé dans son ventre. »

Lire la suite

H was for HOPE

Convention d'investiture de François Hollande (PS), campagne présidentielle 2012 © Laurent Hazgui

Convention d’investiture de François Hollande (PS), campagne présidentielle 2012 © Laurent Hazgui

François Hollande ne s’est jamais intéressé aux questions de société.

Alors que nous discutions l’été 2013 avec une personnalité qui lui est proche, celle-ci nous dit sur le ton de la confidence: « Vous savez, je les connais bien. Ils n’iront sur le terrain sociétal que s’il leur permet de cliver. » Si ce n’est pas dit explicitement, nous ne pouvons que comprendre le message : ces sujets-là sont plus pour le président de la République et le Premier Ministre du ressort du calcul politicien que de celui des convictions.

Lire la suite